Navigation Menu
Un paysagiste piégé par sa camionnette remplie de narcotrafiquants risque la prison

Un paysagiste piégé par sa camionnette remplie de narcotrafiquants risque la prison

on 25 Juil 2018 in Paysagiste | 0 comments

Une situation critique pour un propriétaire possédant une entreprise à Montréal surnommée Paysagiste Belle Herbe, utilisée à des fins illicites. En réalité, il vend de la cocaïne, de la marijuana et du crystal meth au sein d’un réseau appartenant à la mafia italienne.  

L’accusé Dominic Sollazzo a été interpellé par la police suite à des accusations d’ordre criminelles, 1ère mesure de sanction entreprise par l’Etat est la confiscation de son condo, considéré comme 1er chef d’accusation. Car cette première pièce à conviction, son véhicule contenait des quantités importantes de stupéfiants et d’argent en espèces.

Agé de 31 ans, cet entrepreneur est coincé par la police de Montréal suite à une intervention de filature menée sur le trafiquant opérant dans la zone LaSalle.

Au printemps dernier, a-t-on appris, de la source de l’unité d’enquête Crimes de violence Ouest, que ce réseau travaillait en complicité avec l’un des mafiosi incarcérés dans l’opération antidrogue Clemenza, puis relâché en 2017 parce que la GRC n’a pas dévoilé sa tactique d’interception de leurs communications.

Piégé par sa camionnette en Mars dernier, les policiers ont remarqué d’abord le trafiquant au volant de sa BMW se diriger vers le domicile de Dominic Sollazzo, avec un sac à la main pour un court laps de temps, d’après l’un des enquêteurs.

Les policiers jusque-là avaient remarqué la camionnette sur laquelle était écrit : “Paysagiste Belle Herbe” stationnée à l’entrée du garage.

Une semaine plus tard le suspect s’est rendu à Candiac pour rencontrer près d’un restaurant un certain Tim Hortons. Ce quelqu’un était le conducteur de la camionnette “Paysagiste Belle Herbe”.

Suite à six perquisitions ordonnées pour fouiller le domicile du paysagiste situé sur la rue Louis-Joliet, les agents de sécurité découvrent une vraie pharmacie de 225 grammes de pt, 1508 g de haschich, 7 g de crystal meth, 246 g de cocaïne, 25 buvards de LSD, 2179 comprimés de speed, et une fiole de résine de cannabis. A tout cela viennent s’ajouter 57 000 dollars en espèces, ainsi que trois armes à feu. Un montant de 270 000 dollars a été enregistré.

Suite à la perquisition effectuée chez le mis en cause, le paysagiste, la procureure générale du Québec a obtenu de la juge une procédure permettant de confisquer les biens de Sollazzo vu qu’il pratiquait un commerce infractionnel interdit par la loi.

Trois autres suspects impliqués dans cette affaire sont également concernés par cette enquête. La camionnette sera donc saisie et revendue par l’Etat au projet du trésor publique.

Source

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.