Navigation Menu
Redonner vie au centre bourg avec les étudiants en architecture

Redonner vie au centre bourg avec les étudiants en architecture

on 10 Sep 2018 in Architecte | 0 comments

Des étudiants de l’ENSAT (Ecole nationale d’architecture de Toulouse) ont réalisé récemment des travaux à Labruguière, dans le cadre d’une convention de partenariat entre l’ENSAT et le parc naturel régional du Haut-Languedoc. Ces travaux ne sont qu’un point de départ vers un projet considérable.

La fédération nationale des parcs naturels des parcs régionaux avait lancé un appel à projet “Hors les murs”, démarche concernant la restauration du patrimoine de la cité sud tarnaise par le biais de l’AVAP. La commune de Labruguière, l’ENSAT, le PNRHL et l’université Toulouse Jean-Jaurès qui avaient déposé leur candidature à l’appel, ont reçu une très bonne nouvelle fin juillet : leur candidature a été retenue à l’échelle nationale. Cet appel à projets est mené par la Fédération nationale des parcs, le ministère de la culture, de la Transition écologique et solidaire et de la cohésion des territoires. Il consiste à revitaliser les centres bourgs et leur bassin de vie, en tenant compte de plusieurs paramètres : l’aménagement, la mobilité, le logement, l’agriculture périurbaine, l’économie locale, l’animation locale, la gestion des ressources mutuelles, d’énergie, etc…

Un projet de territoire

Des étudiants de master 1 et 1 vont être mobilisés pour concevoir un projet de territoire avec élus locaux et la population Labruguière. Par exemple, l’ENSAT travaillera sur le patrimoine bâti existant et sur les marches à suivre pour exploiter et revitaliser le patrimoine du centre ancien.

Leur projet consiste à apporter davantage de lumière dans les logements, à les réhabiliter afin qu’ils répondent mieux aux normes actuelles de l’habitat et à améliorer les conditions de vie des populations, à répondre à leurs attentes et matière de confort énergétique en sauvegardant et en valorisant le patrimoine architectural de la cité médiévale.

Fin juillet, les professeurs et leurs étudiants ont visité plusieurs immeubles, avec l’accord des propriétaires dont les habitations vont servir de supports pédagogiques. Les étudiants vont se déplacer dans la commune pour faire un état des lieux. Ils vont étudier les diverses constructions et confronter leurs analyses et propositions avec les travaux d’analyses d’étudiants d’autres disciplines.

Un problème se pose aux étudiants ; pour travailler sur place, ils seront obligés de trouver un hébergement dans la commune. Alors un appel a été lancé aux Labruguiérois pour faire preuve d’hospitalité et de générosité en étant prêts à recevoir chez eux un ou plusieurs étudiants. Après la consultation des habitants, les dates d’hébergement des étudiants leur seront communiquées ultérieurement.

Source

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.