Navigation Menu
La salle des fêtes de Céaucé connaîtra un agrandissement et une modernisation

La salle des fêtes de Céaucé connaîtra un agrandissement et une modernisation

on 25 Nov 2018 in Électricien, Maçon, Plombier chauffagiste | 0 comments

Le projet mis en service en mars 2017, se réalise et les travaux de chantiers ont déjà démarré. Si tout marche normalement, la salle sera prête en septembre.

A Céaucé, le bâtiment a un passé riche qui renvoie à plus d’un siècle. Bâti dans les années 1880 en tant qu’établissement scolaire pour garçons, il a ensuite accueilli des groupes d’observation pour les élèves de 6e et 5e, de 1960 aux années 80, jusqu’à la date de construction du collège René-Goscinny.

Une fois encore, le bâtiment a subi des changements vers 1990, des bénévoles l’ont transformé en salle communale. Ensuite à nouveau rénové au début du siècle. N’étant pas conforme aux besoins, son espace était restreint, et n’étant pas conforme aux normes actuelles de construction qui évoluent constamment, les élus ont donc saisi l’occasion de rénover pour aboutir à un agrandissement.

Une salle contenant 200 places assises

Le montant de l’enveloppe des frais s’élève à 360 013 euros, y compris le bureau d’études, les honoraires, et l’assainissement. Le prix net se fixe autour de 312 234 euros. Cet agrandissement et cette rénovation se prolongent sur onze lots distincts, pour être bâtis par le maître d’œuvre, dont le cabinet porte le nom Bouland de Domfront.

Le poste le plus important, c’est à dire le gros œuvre a été attribué à la compagnie Morin de Céaucé, seule à se manifester à l’appel d’offres. Tandis que les autres lots ont été proposés aux entreprises appartenant au Bocage. Ils concernent l’étanchéité, la charpente, les plâtres, les menuiseries extérieurs en aluminium, le carrelage, les faux plafonds, la plomberie, la peinture, électricité et enfin sanitaires et chauffage.

La salle contiendra une cuisine qui sera agrandie, conforme aux normes et modernisée, ainsi la salle pourra contenir environ un effectif de 200 personnes assises.

Un emprunt global chiffré à 280 000 euros sur vingt ans sera accordé pour financer les travaux. Grâce aux subventions de soutien allouées par la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) pour 132 000 euros, ensuite la Dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) pour 79 064 euros et enfin de la récupération concernant la TVA 70 000 euros, il restait une tranche de 180 000 euros à financer. Les élus ont demandé un emprunt de 280 000 euros pour les accessoires de cuisine, ainsi que pour l’embellissement extérieur de la salle : (terrasse à l’arrière, places de parking). Cet emprunt s’étale sur une période de vingt ans, à taux fixe et à échéance trimestrielle.

Source

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.