Navigation Menu
Un électricien gardois part aider les sinistrés en Indonésie

Un électricien gardois part aider les sinistrés en Indonésie

on 25 Oct 2018 in Électricien | 0 comments

Philippe Guistinati est parti ce lundi 8 octobre sur l’île des Célèbres à Palu, avec l’ONG Électriciens sans frontières.

Le Saint-Quentinois Philippe Guistinati est parti ce lundi en avion pour l’Indonésie, avec l’ONG Électriciens sans frontières pour aider les victimes. Il explique que leur mission est de se rendre à Palu, situé sur l’île des Célèbres, que lui et l’ONG avec qui il part sont délégués par le ministère des Affaires étrangères.

Très peu d’ONG sont présentes en Indonésie car le gouvernement indonésien ne souhaite pas recevoir d’aides étrangères sauf celles que demande l’Indonésie et qui apportent une spécialité. Le gouvernement indonésien veut limiter le nombre de personnes physiques sur le territoire et l’ONG française n’a été acceptée que sur recommandation du gouvernement français selon le secouriste gardois.

Groupes électrogènes et outillages acheminés ESF a été sélectionné pour ses actions et son expérience dans les secours. Comme il n’y a pas de coordination organisée sur place à Palu, les secouristes partent avec toile de tente, duvet, eau et nourriture pour une semaine. Éventuellement, ils dormiront dans un coin de l’aéroport. La veille de leur départ, samedi, 500 kg de matériel électrique ont été envoyés. De l’outillage et des groupes électrogènes ont également été acheminés, selon l’électricien de Saint-Quentin-la-Poterie.

La première tâche pour ces secouristes bénévoles sera de récupérer l’ensemble du matériel acheminé, puis de trouver un coin pour aménager un camp sécurisé, et faire ensuite un état des lieux avant de déployer leur matériel. La date du retour n’est pas déterminée, mais par expérience, ils savent que cela pourrait être très rapide une fois le matériel mis en place. L’Indonésie est un grand pays, habitué à ce genre de catastrophes. Les secouristes apportent du matériel, l’installent, le mettent en marche et ce sont les structures de secours indonésiennes qui prennent le relais et se chargent de la suite.

Il faut rappeler que l’ONG Électriciens sans frontières est implantée surtout en Occitanie. Elle fonctionne avec uniquement des dons individuels et des donations de matériel par des industriels français et elle compte, au niveau national, 1300 bénévoles et 7 salariés.

Deux bénévoles sont partis pour cette mission en Indonésie : Gérard Castegnaro, de Paris et Philippe Guistinati en tant que chef de mission. Parti le 8 octobre, ils sont attendus sur le sol indonésien le mercredi 10 octobre.

Source

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.