Navigation Menu
A Angers, l’entreprise de maçonnerie Bonnel a été placée en redressement

A Angers, l’entreprise de maçonnerie Bonnel a été placée en redressement

on 2 Août 2018 in Maçon | 0 comments

La société de maçonnerie Bonnel a été impliquée dans une affaire judiciaire en raison du non-respect des normes de sécurité concernant le balcon défectueux qui a causé le décès de quatre morts en 2016. L’entreprise compte actuellement 88 employés.

Le DG de Bonnel a déclaré qu’il est désolé face à cette situation tragique. D’une part, il est triste de constater cette problématique dans laquelle se trouve sa société, d’autre part, il satisfait d’avoir trouvé deux alternatives à cette situation. Celles-ci sont deux reprises proposées. La société de maçonnerie Bonnel, situé dans l’ancienne commune de Champigné (aujourd’hui commune déléguée des Hauts d’Anjou), a été impliquée dans une affaire judiciaire par le tribunal de commerce d’Angers.

Deux propositions de reprises offertes

La société qui comprend 88 employés est spécialisée dans la construction de gros œuvre ainsi que la restauration de monuments historiques. Renaud Bonnel, le président de la société a indiqué qu’ils ont procédé à deux offres de reprises additives. Il a poursuivi que le groupe Vinci construction espère acquérir la partie concernant les monuments historiques. Le groupe Legendre Loire, de son côté, a opté pour intégrer une partie du personnel dans la section gros œuvre.

60 postes gardés

Le président de la société déclare qu’ils ont travaillé durement pendant 8 semaines afin de proposer des solutions adéquates. Cependant, l’ensemble du personnel ne sera pas conservé. Il a poursuivi qu’il estime qu’une soixantaine de salariés intègrent leurs postes à condition que les deux propositions soient acceptées. Le verdict sera connu le 12 septembre 2018.

Des conséquences négatives après l’accident

Le DG se justifie à propos de cet accident que ce redressement judiciaire représente une baisse d’activité. Il a constaté une concurrence très forte dans le gros œuvre.

L’infraction commise par la société concernant le drame du balcon à Angers était fatale car 4 jeunes ont perdu leurs vies. Renaud Bonnel indique qu’actuellement la démarche judiciaire est en cours, et que sa première pensée va toujours aux victimes de ce drame.

Source

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.