Navigation Menu
Avap : les recommandations du climat d’architecture

Avap : les recommandations du climat d’architecture

on 8 Juin 2018 in Architecte | 0 comments

Le cabinet d’architecture a été chargé de réaliser l’inventaire du patrimoine. Pour cela il a fait des listes de préconisations afin de réaliser l’aire de valorisation du patrimoine et de l’architecture. Il a diagnostiqué le patrimoine et proposé plusieurs pistes de cette valorisation.

Dans leur étude, les architectes soulignent l’étroite relation entre les paysages et le bâti ancien, et la qualité et la finesse des détails architecturaux qu’il faut préserver à Pamiers.

Le cabinet évoque alors certaines mesures à prendre. Ainsi, il est question de définir un nuancier pour la couleur des menuiseries et des enduits, de même pour leur matériau. Ils ont relevé sur les façades plusieurs détails architecturaux de valeur qu’ils veulent préserver.

Les architectes veulent aussi encadrer les travaux qui se feront sur les bâtiments anciens, notamment les possibilités d’ouverture et la fermeture des mirandes ; il est vrai qu’il y a un besoin de lumière mais il faut penser à conserver une certaine harmonie dans les bâtiments.

L’étude préavise la valorisation de plusieurs sites : Castella, Calvaire 3-Pigeans, Mercadal et place de la République, ainsi que toutes les façades et les espaces publics.

La verdure aussi est à préserver : les arbres comme les terrefort, cailloup, sont à garder dans leur alignement. Il est même question de mettre en valeur la plaine et d’encadrer les transformations d’anciennes fermes. L’étude préconise aussi l’utilisation de panneaux solaires puisque le climat s’y prête et l’isolation des maisons également. Il permet principalement à une restauration harmonieuse et une bonne intégration des commerces, sans aucune fausse note.

Le cabinet doit maintenant délimiter le champ d’action de cet avap. Le cabinet a répertorié les sites et tous les bâtis qu’ils veulent préserver et dont ils veulent encadrer la mise en valeur : le quartier des villas patrimoniaux, le centre historique, le bâti indestructible, le Terrefort, Cahuzac, Cailloup, les terrasses, toutes les constructions remarquables et même les paysages agricoles environnants.

A la commission avap de définir l’aire et son règlement. L’étude peut être consultée sur le site internet de la mairie et un cahier pour recueillir les avis des habitants.

A l’avenir, c’est l’avap qui fixera les règles en matière d’urbanisme et qui veillera à leur application par tous les architectes des bâtiments de France.

 

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.