Navigation Menu
En suède, un festival unit nature et architecture

En suède, un festival unit nature et architecture

on 16 Août 2018 in Architecte | 0 comments

Ce mois de juin, des étudiants ont assisté à la deuxième édition du festival suédois Arknat. Venus de toute la Scandinavie, ces étudiants en architecture se sont retrouvés, pendant quinze jours, autour d’ateliers, de séminaires et d’un concours et ce en pleine forêt.

Cet événement qui allie deux grandes passions celle de la nature et celle de l’architecture, a été créé en 2017 par Martin Björklund, de l’agence Sweco Architects et Jerry Engstrand, entrepreneur suédois. C’est dans la région suédoise de la Haute côte qu’a eu lieu pour la première fois, en juin 2017, le festival Arknat. Ce site naturel rarissime, formé par le recul des glaciers il plus de 9000 ans et l’apparition de nouvelles terres, est classé par l’UNESCO au patrimoine mondial. Ce site naturel protégé accueille désormais, durant deux semaines par an, des étudiants en architecture, venus de toute la Scandinavie pour le festival.

Lors de cette deuxième édition en juin 2018, plusieurs groupes d’étudiants ont eu l’occasion une nouvelle fois de laisser libre cours à leur esprit inventif leur imagination pour créer des abris insolites mais en parfait accord avec l’environnement naturel. Trois réalisations ont vu le jour cette année.

Le Tree cube

A Körningsberget, le premier groupe a échafaudé une cabane de forme cubique se mêlant aux arbres, qui paraît être suspendue en pleine forêt. L’idée est née de la volonté de concrétiser une nouvelle expérience architecturale sans faire fausse note dans le site naturel et sauvage environnant. Résultat technique et artistique : un drôle de cube de 2 mètres de côté en pin, cocon confortable à l’intérieur avec vue imprenable sur la forêt, le lac et la lumière du coucher de soleil le soir.

Deuxième création : A-Maze-Thing

Cet abri a été conçu par les étudiants sur le site Nola-Jola, le long du Gula Leden. Il se trouve sur une surface rocheuse dont la flore diffère selon les strates. Le groupe a voulu justement mettre en valeur ces différences. L’abri aux multiples espaces a été réalisé avec des panneaux horizontaux et verticaux qui créent des séparations, permettant à plusieurs groupes d’occuper les lieux en même temps, sans se déranger. L’abri est en partie cachée pour offrir, en cas de changement de temps, un espace protégé plus douillet.

Troisième abri : Komponerar

A Näske Harbour, juste à côté d’un petit port de plaisance, la troisième équipe participant au concours, a conçu un abri qui semble naturel et qui se confond harmonieusement avec la nature environnante. Il a été réalisé en bois brut ; abri idéal pour une pause méditation, qui permet de se ressourcer, de puiser de l’énergie dans la reconnexion avec la nature à l’état pur.

Source

 

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.