Navigation Menu
L’architecture de l’ouvrier doit-elle se rallier à l’explosion démographique ?

L’architecture de l’ouvrier doit-elle se rallier à l’explosion démographique ?

on 19 Juil 2018 in Architecte | 0 comments

La Chine fait face à une croissance de population galopante, vu qu’elle est classée au premier rang mondial par sa surpopulation.

Pour cela, les architectes chinois doivent exploiter l’espace aérien au maximum. Prenons un exemple, la ville de Chongqing située au Sud de la Chine, a construit un “gratte-ciel horizontal”, avec un pont s’étalant sur 300 mètres de long joignant plusieurs bâtiments à 280 mètres du sol. Ce nouveau type de construction est conçu pour désencombrer les artères urbaines surpeuplées, selon son architecte.

Une passerelle à couper le souffle sera bientôt empruntée par les chinois pour escalader les immeubles, elle est bâtie sur une hauteur à plus de 280 mètres du Sol. Ce “gratte-ciel” horizontal selon Moshe Safdie, son architecte, reliera ainsi quatre tours sur 300 mètres de long. L’intérieur de la passerelle comprendra une discothèque, des restaurants, une piscine plus un observatoire public. La réalisation de ce méga projet est prévue pour la mi-2019.

Pour respecter les délais de réalisation, pas moins de 6000 ouvriers sont mobilisés pour achever cette gigantesque construction baptisée Raffles City Chongqing. Sans compter les quatre tours rattachées les unes aux autres par la passerelle, quatre autres tours viennent s’ajouter aux premières, dont deux atteindront une hauteur de 350 mètres, plus un parc public. Cet édifice colossal contiendra des logements, des hôtels, des bureaux et même des espaces de loisir. En plus de cela, ce “gratte-ciel horizontal” sera construit conformément aux normes anti-sismiques. Pour cela, les structures seront renforcées d’amortisseurs sismiques et pourront résister également aux intempéries et les vents violents.

Cet architecte pense que son gratte-ciel pourra désengorger les rues, pour cela, il a envisagé de relier les rues entre elles à plusieurs centaines de mètres de hauteur, dans le but d’éviter le traffic jam au niveau du sol. Ceci n’est qu’un projet à étudier tout de même.

Néanmoins le concept des bâtiments reliés par des ponts existe déjà à Pékin. Des ponts relient les 12ème et 18ème étage de plusieurs gratte-ciels. Même concept à Séoul, Minneapolis, dans le nord des USA. Une architecture en conciliation avec l’explosion démographique.

Source

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.