Navigation Menu
Le MAAT de Lisbonne, un joueur architectural en harmonie avec le reste

Le MAAT de Lisbonne, un joueur architectural en harmonie avec le reste

on 29 Juil 2018 in Architecte | 0 comments

Le MAAT (Museum of Art, Architecture and Technology) de Lisbonne reprend du service, il a réouvert ses portes aux visiteurs à l’automne 2016.

La première partie du musée est installée dans une ancienne centrale électrique réaménagée, tandis que la deuxième est l’œuvre de Amanda Leveete, architecte de l’agence anglaise AL_A. Ce second bâtiment contemporain a des biens artistiques avec l’édifice industriel du Central Tejo. Situé dans le quartier Bélèm, à l’ouest de la capitale portugaise, il occupe un site historique puisque c’est à partir de ce quartier que les grands explorateurs partaient en expédition pour découvrir et conquérir “le nouveau monde.” visiter le MAAT, c’est une sorte de point de départ à destination de nouvelles civilisations à découvrir, de nouvelles régions à explorer.

Du point de vue urbanistique, le MAAT s’intègre parfaitement avec le site environnant et contribue et contribue à créer des biens avec le Tage. On parcourt une grande esplanade et on dévale une succession de marches qui descendent jusqu’à la rivière voisine. Tout un campus est dédié à l’art où de nombreux espaces publics- près de 7000 m², ont été créés pour la consécration de l’art. On peut se déplacer dans, sur et sous l’édifice et on peut emprunter une passerelle qui le relie à la ville.

Par son travail architectural, l’architecte tisse aussi un bien avec la mer et l’eau. Le bâtiment, par sa forme organique et les ondulations de son toit, évoque le flot des vagues et les reflets scintillants de l’eau. Il est accessible aux visiteurs qui peuvent profiter d’une vue imprenable sur la ville.

En continuité de l’espace public, les espaces d’exposition présentent des œuvres diverses dans trois domaines : l’architecture, l’art et la technologie.

Le musée MAAT présente surtout des œuvres d’architectes et d’artistes contemporains. Deux domaines artistiques différents mais qui savent dialoguer et se faire écho. Cet édifice culturel, jouxtant le Central Tejo, prend place à la côte de l’un des plus anciens musées portugais, patrimoine industriel du pays. Le savoir-faire dans l’artisanat et la céramique au Portugal est renommé. Par exemple, la façade est couverte de tuiles blanches, mais leur disposition selon une certaine géométrie complexe crée l’illusion d’une façade en mouvement.

Source

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.